Conteners
Conteners Réseau artistique mobile
Centre Ressource
Radio
Base de données
ARSENIC Belgique


PAYS : Belgique

STRUCTURE : Compagnie Arsenic Absl

PROJET : ARSENIC

MOBILITE : Chapiteau

SECTEUR ARTISTIQUE : Théâtre

CONTACT : Claude Fafchamps (Directeur / Director)

ADRESSE : Rue de Porto, 80 - 4020 Liège

TEL : 04/ 344 01 77

COURRIEL : arsenic@skynet.be

SITE WEB : http://www.arsenic.eu

DESCRIPTION :
[FR]

C’est en 1998 qu’Axel de Booseré et Claude Fafchamps décident de monter leur propre troupe en réponse à un constat : le public des théâtres est essentiellement composé d’habitués ; une population trop restreinte relativement à l’ensemble de la société, mais aussi relativement à l’investissement humain et financier des pouvoirs publics et des artistes. Forts d’une expérience d’une dizaine d’années dans la production et la création de spectacles en salle, ils veulent rendre au théâtre populaire ses lettres de noblesse et ouvrir la culture au plus grand nombre, sans pour autant qu’en pâtisse la qualité artistique. C’est ainsi que leur comparse, la scénographe Maggy Jacot, invente une tente en forme de boîte, autorisant toutes les transformations.
Cet outil mobile allié à la volonté de proximité de la compagnie a permis d’aller à la rencontre de publics différents et nombreux. Chapiteau chatoyant et spectacles ludiques renforçaient l’idée que le spectacle doit être ressenti comme une fête, avec le but de créer des liens sociaux par le plaisir. Leur première création Une soirée sans histoires, inspirée par le « grand guignol », relevait toutefois d’une démarche citoyenne qui fonctionnait comme une expérience de reconstitution du lien social. Avec Le Dragon, la Compagnie Arsenic affirme un théâtre qui allie divertissement et démarche de réflexion. Coproduit par le Théâtre National, ce spectacle a fait événement en Communauté française : plus de 200 représentations, près de 50.000 spectateurs... La création Eclats d’Harms Cabaret sillonne la Belgique francophone et réalise une tournée internationale en France et en Suisse notamment, avant de présenter le spectacle (avec la même équipe mais en néerlandais) dans de grands festivals au nord du pays.
Le camion théâtre (2006) du spectacle Dérapages a donné plus de 400 représentations dans toute la communauté française et étonné le festival "Paris Quartie d’été" par la pertinence de son action contre l’extrême droite et la singularité de sa recherche artistique.



[EN]

It is in 1998 that Axel de Booseré and Claude Fafchamps decide to set up their company in response to the fact : that theatre audience is mostly composed of regular spectators, a limited amount of people in proportion with the population, and also to few in relation with the human and financial investment given by the artists and the public funding.

After a 10 year experience of production and creation of theatre pieces for traditional structures, company Arsenic wishes to give value to popular theatre, open culture to a large amount of people, without this having an effect on the artistic quality.
This is how with their collaborator, the set designer Maggy Jacot invents a tent in the shape of box enable of all transformations. This mobile tool makes it possible for the company to fulfil its proximity aim, and go to the encounter of a numerous and diversified audience. The sparkling tent and the joyful performances reinforce the idea that the performance should be seen as a celebration, with the aim of creating social ties through pleasure.

Their first creation « Le Dragon », inspired by the « grand guignol », the company allies’ entertainment and contemporary civic issues. Co-produced by the Théâtre National, this performance was considered as a real event in the French Community of Belgium with more than 200 performances and 50 000 spectators.
The creation « Eclats d’Harms Cabaret » travelled in French speaking Belgium and realised a tour in France and Switzerland.
The theater-truck (2006) of the performance « Dérapages » gave more than 400 performances in the entire French community of Belgium and surprised the French Festival « Pais Quartier d’été » for is relevant action against the extreme right and the originality of its artistic research.